Rétrospective des Championnats du monde : Calgary 1972

Alors que se poursuit le compte à rebours des Championnats du monde ISU de patinage artistique 2020, à Montréal, au Québec, jetons un coup d’œil aux championnats du monde précédemment tenus au Canada. Ce troisième d’une série de dix articles porte sur les Championnats du monde de 1972, à Calgary.

Pour la troisième fois dans l’histoire – et la première fois depuis Vancouver en 1960 – les Championnats du monde ISU de patinage artistique se sont déroulés au Canada, lorsque la ville de Calgary, en Alberta, a accueilli le monde entier du 7 au 11 mars 1972.

Tout comme les championnats du monde antérieurement tenus au Canada – à Montréal en 1932 et à Vancouver en 1960 – les Championnats du monde de 1972, qui ont eu lieu au Stampede Corral, se sont déroulés durant une année olympique, avec Sapporo, au Japon, accueillant les Jeux le mois précédant les Championnats du monde.

Les podiums des Championnats du monde de 1972 ont pratiquement été une copie carbone de ceux des Jeux olympiques, tous les médaillés d’or et d’argent à Sapporo remportant les mêmes médailles à Calgary. La danse sur glace n’était pas une discipline olympique, mais elle a été disputée aux Championnats du monde.

Dans l’épreuve masculine, Ondrej Nepela, de Tchécoslovaquie, a remporté son deuxième de trois titres mondiaux consécutifs, devançant le Soviétique Sergei Chetverukhin pour l’or. Vladimir Kovalev, de l’Union soviétique, a gagné la médaille de bronze.

Karen Magnussen
Karen Magnussen

Quelques semaines seulement après avoir terminé deuxième derrière l’Autrichienne Beatrix Schuba, à Sapporo, Karen Magnussen, de Vancouver, C.-B., a de nouveau été médaillée d’argent à Calgary, tandis que Beatrix a gagné sa deuxième couronne mondiale féminine de suite. Karen a ensuite remporté le championnat du monde l’année suivante, la dernière Canadienne à mériter le titre mondial féminin jusqu’à ce que Kaetlyn Osmond réussisse cet exploit, en 2018.

Tout comme aux Jeux olympiques de Sapporo, les deux meilleures équipes de patinage en couple, de l’Union soviétique, se sont disputé l’or et, encore une fois, ce fut l’équipe formée d’Irina Rodnina et Alexei Ulanov qui a affronté ses compatriotes Liudmila Smirnova et Andrei Suraikin pour la première place. À la suite d’un accident qui s’est produit durant une levée, effectuée par Irina et Alexei, la veille de la compétition, Irina a été transportée à l’hôpital après avoir subi une commotion cérébrale et un hématome intracrânien. Le duo a ensuite participé à la compétition et remporté son quatrième championnat du monde d’affilée. Ils ont concouru ensemble pour la dernière fois, à Calgary, et Irina a gagné par la suite six titres mondiaux consécutifs avec son nouveau partenaire Alexander Zaitsev, à compter de 1973.

JoJo Starbuck et Kenneth Shelley, des États-Unis, ont obtenu la médaille de bronze en patinage en couple.

Liudmila Pakhomova et Alexander Gorshkov, de l’Union soviétique, ont été médaillés d’or en danse sur glace, battant de justesse Angelika Buck et Erich Buck, d’Allemagne de l’Ouest. Les Américains Judy Schwomeyer et James Sladky ont terminé en troisième place.

Les championnats du monde sont retournés au Canada six ans plus tard, lorsque la ville d’Ottawa a été l’hôte de l’édition de 1978 de l’événement.

Les billets toutes épreuves des Championnats du monde ISU de patinage artistique 2020 sont maintenant en vente et peuvent être achetés en ligne sur le site Web montreal2020.com, par téléphone au 1-855-310-2525 ou en personne à la billetterie du Centre Bell.